L'ENVIRONNEMENT

SELON GREENSEA

ALGUES ET ENVIRONNEMENT

Capteur de dioxyde de carbone et producteur d’oxygène, l’océan est le plus gros poumon de la planète. Plus de la moitié de l’oxygène que nous respirons provient en effet de la dissolution du dioxyde de carbone atmosphérique dans les eaux du globe et de sa transformation par photosynthèse en biomasse organique et en oxygène par le phytoplancton. Le rôle des microalgues est donc primordial dans cette activité de décarbonation et par conséquent de lutte contre le réchauffement climatique dû à l’effet de serre. Les microalgues ont également la capacité d’absorber d’autres gaz comme les oxydes d’azote et autres COV mais également de piéger des particules fines.

 

Outre le piégeage du CO2, le métabolisme des microalgues peut être mis à profit dans la phytoremédiation, c’est-à-dire pour accumuler, transformer, dégrader, concentrer, stabiliser ou volatiliser des polluants (molécules organiques et inorganiques, métaux et radioéléments) contenus dans des sols ou des eaux contaminés. Ces microorganismes peuvent ainsi contribuer au traitement et/ou à la clarification des eaux usées, des effluents urbains, industriels et agricoles. Des voies de valorisation peuvent ensuite être développées suite à la séquestration ou la transformation des polluants.

 

 DÉVELOPPEMENTS

À FAÇON

En conjuguant les compétences de GREENCELL dans le domaine des bactéries et champignons et celles de GREENSEA dans le domaine des microalgues, les équipes du Groupe GREENTECH sont à même d’accompagner leurs clients et de proposer des solutions techniques innovantes et durables associant différents microorganismes pour répondre aux enjeux environnementaux actuels.